APPELEZ-NOUS
819-346-7044

Des nouvelles prothèses à Sherbrooke adaptées pour un visage harmonieux

Vos nouvelles prothèses dentaires complètes

Si vos dents naturelles doivent être remplacées par des dents artificielles et qu’il faut vous procurer de nouvelles prothèses à Sherbrooke, il faut vous attendre à vivre une période d’adaptation. Les muscles de la langue et de la bouche devront alors s’adapter graduellement à la présence d’une prothèse. Cependant, plusieurs personnes ont pu surmonter ces difficultés avant vous. Il ne faut évidemment pas vous attendre à un résultat du jour au lendemain.
Vous trouverez quelques conseils destinés à vous faciliter le passage de cette période d’adaptation. Si un problème vous préoccupe, veuillez consulter votre denturologiste. Elle se fera un plaisir de vous aider.


Vous trouverez quelques conseils destinés à vous faciliter le passage de cette période d’adaptation. Si un problème vous préoccupe, veuillez consulter votre denturologiste. Elle se fera un plaisir de vous aider.

Esthétique

Les dents artificielles sont choisies selon certains critères. Entre autres, mentionnons : 

  • la forme du visage
  • le teint
  • la couleur des cheveux et des yeux
  • l’âge
  • la ligne du sourire

Si d’autres facteurs sont en cause, votre denturologiste vous les expliquera au besoin.
Lors de la première insertion de la prothèse, il arrive souvent que les dents paraissent trop longues et que la lèvre soit trop grosse. Ne vous étonnez donc pas si quelqu’un de votre entourage vous en fait la remarque. Cependant, après quelques jours ou quelques semaines, les muscles faciaux se relâchent; le visage prend alors une apparence plus naturelle.

Phonétique

Au début, il est possible que vous parliez sur le bout de la langue ou qu’il se produise un sifflement lorsque vous vous préparez à parler. Certaines syllabes peuvent être plus difficiles que d’autres à prononcer. Pour surmonter cet ennui rapidement, lisez à voix haute et répétez à plusieurs reprises les mots ardus jusqu’à ce que vous puissiez les prononcer correctement. Exercez-vous à parler en vous regardant dans un miroir. Le tout se stabilisera après un certain temps selon votre débit de langage.

Mastication

Le rôle primordial des prothèses est de permettre la mastication. Il est évident que les prothèses ne peuvent jouer ce rôle aussi efficacement que les dents naturelles. Seul le temps vous permettra de vous adapter à ce changement. Au début, il serait sage de prendre de petites bouchées et de mastiquer lentement. Nous vous conseillons également une alimentation semi-solide pour une période de quelques jours. N’oubliez jamais que, pour manger avec de nouvelles prothèses, il faut de la pratique, de la patience et de la persévérance.

Sensibilité et douleur

Certaines personnes éprouvent une douleur – localisée à un endroit quelconque des tissus buccaux – lorsqu’elles portent une nouvelle prothèse. Si c’est votre cas, vous devez contacter votre denturologiste et ne pas essayer de corriger vous-même la prothèse. Habituellement, une correction mineure vous apportera un soulagement rapide.

Problèmes spécifiques lors du port d’une prothèse inférieure

En général, une prothèse inférieure cause plus d’ennuis qu’une prothèse supérieure. En voici, les raisons principales :

  • étant constituée par une petite gencive, la mâchoire inférieure donne moins de rétention à la prothèse. C’est d’ailleurs à cause de sa constitution que la mâchoire inférieure se résorbe beaucoup plus rapidement que la mâchoire supérieure.
  • la prothèse supérieure recouvre la voûte palatine et jouit ainsi d’une surface d’appui trois fois plus grande que celle de la prothèse intérieure. Ceci influe sur la stabilité des deux prothèses. En effet, plus la surface d’appui est grande, plus la prothèse est stable.
  • la langue et les gencives molles augmentent l’instabilité de la prothèse inférieure.
  • lors de la mastication, la mâchoire inférieure est la seule mobile. C’est pourquoi l’action de certains muscles de la bouche peut occasionner un déplacement de la prothèse inférieure.

Stabilité

Certaines personnes, à cause de gencives trop résorbées, molles ou mal constituées, éprouvent des difficultés majeures lors du port d’une prothèse. Il est parfois nécessaire de référer ces cas à la chirurgie avant la fabrication des prothèses afin d’améliorer l’état de la gencive. Ces personnes devront faire preuve de plus de patience que les autres pour s’adapter à leur nouvelle prothèse.

Nausée

Au début, votre prothèse peut vous incommoder à cause d’une production accrue de salive. En effet, votre organisme se défend ainsi contre l’intrusion de ce corps étranger. Il s’agit d’un phénomène normal, temporaire, que la majorité des porteurs de prothèse connaissent. Vous pouvez atténuer ce malaise en avalant souvent votre salive. Après quelque temps, votre organisme s’adaptera de lui-même à cette nouvelle situation.


Il est possible que votre nouvelle prothèse vous donne des nausées. Un moyen de résoudre ce problème est de continuer à porter votre prothèse avec persévérance. Pendant cette phrase d’adaptation, la déglutition se fera plus normalement si vous avalez du liquide par petites gorgées. Cette sensation de nausée devrait disparaître après quelques heures, tout au plus quelques jours. Si elle persiste, consultez votre denturologiste.

Hygiène

Une propreté absolue est indispensable et nécessaire :

  • les prothèses mal entretenues donnent mauvaise haleine, car les particules d’aliments qui adhèrent aux prothèses fermentent et dégagent une odeur désagréable.
  • des prothèses propres ont une vie plus longue.
  • une visite annuelle chez votre denturologiste pour un nettoyage et un repolissage des prothèses est à conseiller.

Résorption

Une période minimale de trois mois est nécessaire à une résorption adéquate des gencives. Si une telle période n’est pas respectée, il sera nécessaire de regarnir, recaser ou de refaire les prothèses. Les gencives se résorbent très rapidement au cours de la première année et plus lentement les années suivantes. Votre denturologiste effectuera les corrections qui s’imposent au fur et à mesure selon les modifications que subissent les tissus buccaux. Une vérification d’usage est donc nécessaire au moins tous les trois ans.


Lors de la mise en bouche, la prothèse et la gencive s’épousent parfaitement.


Après une période allant de trois à dix-huit mois, cette dernière se résorbe progressivement tandis que la prothèse ne subit aucun changement. À ce moment, votre denturologiste vous conseillera probablement de faire regarnir ou recaser votre prothèse.


Normalement, lorsque vous aurez porté votre prothèse dentaire pendant une période de trois à cinq ans, les tissus buccaux auront subi d’importantes modifications.


Selon le degré de modification de ces tissus, votre denturologiste vous conseillera soit un regarnissage, soit un rebasage, soit une nouvelle prothèse, soit, dans les cas plus graves, un examen chez un chirurgien buccal. Quelle que soit la décision que vous aurez prise, en accord avec votre denturologiste, vous pourrez alors améliorer, d’une part, votre mastication grâce à une prothèse mieux adaptée et plus fonctionnelle, et d’autre part, votre esthétique, en donnant un meilleur support aux lèvres. En effet, au cours des années, la gencive supérieure se résorbe de bas en haut et vers l’intérieur et la lèvre est alors privée de support, ce qui accentue les rides et l’affaissement des commissures labiales. Pour sa part, la gencive inférieure se résorbe de haut en bas et vers l’extérieur, au cours de la même période ce qui accentue la proéminence du menton.

Entretien

  • Après chaque repas, rincez vos prothèses et votre bouche à l’eau tiède.
  • Brossez-les au moins deux fois par jour avec une brosse douce en ajoutant du savon ou du dentifrice. Vous pouvez aussi, à l’occasion, utiliser des sels oxygénés (type Ansodent, Efferdent, Polydent, etc…)
  • Nettoyez vos prothèses au-dessus d’un lavabo contenant un peu d’eau, car si, par mégarde, vous les échappez, vous risquez beaucoup moins de les briser.
  • Ne vous servez jamais d’eau trop chaude ou bouillante, car un excès de chaleur pourrait occasionner une déformation des prothèses.
  • N’utilisez pas d’eau javellisée, car ce produit brûle les prothèses et celles-ci deviennent alors blanchâtres et cassantes.
  • Lorsque vous enlevez vos prothèses pour la nuit, déposez-les toujours dans un récipient de la famille « polythène » rempli d’eau, car les prothèses fabriquées avec des matières acryliques peuvent s’assécher et se déformer. D’ailleurs, il est désagréable de porter une prothèse asséchée parce qu’elle aspire alors la salive de la bouche.
  • Certains médicaments peuvent tacher vos prothèses. Dans ces cas, consultez votre denturologiste.

Port de la prothèse la nuit

Il est faux de prétendre que l’on doive constamment porter ses prothèses dentaires. Il est préférable de les enlever pour dormir afin de permettre aux tissus de s’oxygéner et de revenir à leur état normal durant la nuit. On prévient ainsi une résorption accélérée et anormale des gencives.


Au cas où il ne vous serait pas possible d’enlever vos prothèses pour la nuit, il s’avérerait nécessaire de le faire à un autre moment de la journée afin de préserver votre santé buccale. Nous vous conseillons de masser vos gencives avec les doigts ou, mieux, avec une brosse à dents molle lorsque vous enlevez vos prothèses pour un temps de repos. Cette façon de procéder, en plus de nettoyer les gencives, les stimule en leur permettant ainsi de revenir plus rapidement à leur état normal.

Les adhésifs

En général, ces produits sont à déconseiller, qu’il s’agisse de poudre, colle, pâte ou autre produit utilisé dans le but de faire tenir les prothèses en place. Votre denturologiste pourra, dans certains cas précis, vous en conseiller l’emploi pendant une courte période d’adaptation. Si vous portez des prothèses depuis plusieurs années et que vous sentez soudain le besoin d’utiliser ces produits, c’est un signe que celles-ci nécessitent un regarnissage, un rebasage ou que vous avez besoin de nouvelles prothèses.

Conseils utiles

  • Durant la période d’adaptation, portez vos prothèses jour et nuit.
  • Apprenez à manger lentement, ne prenez que de petites bouchées et mastiquez en alternant d’un côté et de l’autre.
  • Si vous devez mordre des aliments durs tels une pomme, un épi de maïs ou du pain croûté, poussez-les vers le haut, sur les dents supérieures, dans la région des canines.
  • Tentez de déceler et d’abandonner dès le début l’apparition de certaines manies provoquées par le port de prothèses, par exemple leur délogement avec la langue ou les doigts. Il est très difficile de se défaire de ces manies une fois que l’habitude en est prise.
  • Les tissus des gencives se modifient graduellement, mais il n’en est pas de même pour vos prothèses. Il est possible que vous ayez alors à les changer. Si tel est le cas, vous devrez accepter de le faire afin de préserver votre santé. Allez donc consulter régulièrement votre denturologiste pour un examen et une vérification.

Pour conclure

Apprendre à porter une prothèse dentaire complète demande du temps. Ne vous fiez pas aux dires des gens de votre entourage, car votre meilleur conseiller est encore le denturologiste en qui vous avez placé votre confiance.

Attention

Il est très important de vous assurer de la compétence de la personne qui va fabriquer vos prothèses. Vérifiez si elle est réellement diplômée et possède un permis de pratique de l’Ordre des denturologistes du Québec. En effet, il existe des individus qui se disent denturologistes et qui n’ont jamais fait d’études dans ce domaine. Ils peuvent vous causer des torts considérables et auxquels il sera impossible de remédier par la suite. Quelques années suffisent pour que vos gencives soient détruites à jamais par le port de prothèses qui peuvent paraître bien, mais qui sont inadéquates au niveau fonctionnel. Vérifiez toujours auprès de l’Ordre des denturologistes du Québec si vous avez le moindre doute au sujet de la personne à qui vous avez l’intention de confier la santé et la réhabilitation de votre bouche par le port de prothèses dentaires.

Pour toutes autres questions sur vos nouvelles prothèses, communiquez avec Mme Gabrielle Lapierre Noiseux Denturologiste.

Mme Gabrielle Lapierre Noiseux 

DENTUROLOGISTE

54, rue Gordon, Sherbrooke, QC J1H 4Y5

Téléphone : 819-346-7044

Courriel : info@gabriellelapierre.com

Heures d’ouverture
Du lundi au jeudi, de 8h30 à 11h30 et de 13h00 à 16h00
Le vendredi, de 8h30 à 11h30
Le samedi, de 8h00 à 11h00

Envoyer à un ami

Envoyer l'URL de cette page à un(e) de vos ami(e)s

Création de

Mention legale